Le télétravail, une culture d’entreprise chez Ecodev

Chez Ecodev, nous pratiquons tous le télétravail. De manière sporadique pour certains, régulière ou permanente pour d’autres, au grès de nos besoins ou envies.

Nous pratiquons le télétravail depuis des endroits plus ou moins éloignés. Notre bureau est situé à Neuchâtel en Suisse et les sept collaborateurs que nous sommes sont répartis pour une bonne part dans le canton de Neuchâtel, mais aussi dans le canton de Vaud à Prague et à Séoul !

Notre petite multinationale étant une spécialiste du télétravail à son échelle, nous avons été contacté par la RTS pour participer à l’émission « On en Parle » en direct à la Radio.

L’émission étant très très courte, nous n’avons pas eu le temps de dire grand chose. Voici donc de quoi compléter ce qui a été dit.

Pourquoi nous aimons le télétravail ?

Il existes plusieurs aspects:

Le télétravail pour offrir de bonnes conditions de travail

Déjà tout simplement par ce que si vous voulez qu’un travail soit bien fait, il faut garantir aux travailleurs de bonnes conditions de travail.

Nous sommes une entreprise qui fait beaucoup d’informatique. Ainsi le coeur de notre travail est de faire avancer des projets, pas d’assurer une présence comme on le fait dans un magasin.

Ainsi les horaires, n’ont que peu d’importance pour nous. Les horaires sont surtout importants quand nous avons des rendez-vous avec des clients. Mais c’est à chacun de voir s’il est plus efficace au travail le soir ou le matin.

L’important dans notre travail, c’est qu’il avance.

ecodev travail de geek

Pour faire un travail d’écriture de code informatique, pour tout avoir en tête et être efficace, il faut des conditions un peu monacales. Il est plus facile de travailler dans un endroit tranquille sans collègues qui discutent au téléphone à côté de soi avec un client, etc.

Par contre pour avoir des idées, pour demander des avis, pour se coordonner sur la répartition des tâches dans un projet, il est plus simple d’avoir ses collègues sous la main pour discuter.

Ainsi le télétravail nous permet d’être souple, de travailler toujours dans l’endroit le plus adéquat selon ce que l’on a à faire: un travail tout seul et en toute tranquillité ou un travail à plusieurs et plein d’échanges.

Le télétravail pour réduire son empreinte écologique

Le télétravail entre aussi dans notre philosophie d’entreprise pour des raisons écologiques. Cette façon de travailler permet d’éviter de nombreux transports dont on sait qu’ils sont une des causes importantes de l’empreinte écologique élevée de notre civilisation.

Ainsi, pour calculer l’effet du télétravail sur son empreinte écologique, il faut déjà savoir quel moyen de transport est remplacé par du télétravail ?

Si c’est du vélo comme nous le pratiquons souvent, le télétravail ne réduit pas beaucoup l’empreinte écologique !

Si c’est du train, de la voiture, ou de l’avion…  l’empreinte écologique du remplacement du déplacement par du télétravail est différente.

Le train, comme nous le montrent les statistiques des CFF, émet 20 fois moins de CO2 et consomme 4 fois moins d’énergie au km que le déplacement en voiture ou en avion (ce qui surprend toujours, c’est que la voiture ou l’avion sont assez équivalents… c’est juste le nombre de km moyen par déplacement qui est très différent !).

travail dans le train MOB

Puis, nous habitons tous à des distances différentes de notre bureau. Ainsi, on ne peut pas établir une règle générale qui dit ce que le télétravail permet en terme de réduction de l’empreinte écologique.

Mais il est claire que d’une manière général, moins on se déplace, plus on diminue son empreinte écologique.

Les avantages insoupçonnés du télétravail

Le temps passé dans les transports peut être utilisé à d’autres choses. Par exemple, faire du sport, dormir plus longtemps ou toutes autres activités.

Le fait d’être chez soi permet de lancer en parallèle toutes sortes d’activités qui prennent peu de temps mais pour lesquelles il faut être à proximité. Par exemple, faire la lessive ou laisser mijoter un bon petit plat pendant des heures.

Ainsi le télétravail permet de manger à son rythme, à l’heure appropriée et pas à l’heure du train…train quotidien…

En utilisant le vélo comme moyen de transport principal, si un matin on se réveille et que la pluie tombe à grosses gouttes et bien on est content de se dire que ce sera une journée télétravail !

Mais bon, la pluie comme raison de ne pas faire de vélo à l’année… c’est une mauvaise excuse, il y a finalement très peu de jours dans l’année qui empêchent d’utiliser un vélo !

martouf_a_velo_dans_la_neige

Le télétravail permet également de voir sa famille plus souvent, de voir grandir ses enfants, d’aménager son temps en fonction des impératifs familiaux.

Quand on travaille à la maison, il est important d’avoir un moment ou un lieu dans lequel on peut être en « mode travail » pour bien voir la différence d’avec le « mode maison ». C’est bien pour soi, mais aussi pour les autres personnes de sa famille qui sont peut être aux alentours. Ce n’est pas parce que je suis physiquement là, que je suis tout le temps disposé à être interrompu par une petite question…

Il faut tout de même avoir une certaine discipline pour bien différencier les modes « travail » et « maison ».

Certains disent qu’il faut s’habiller comme pour aller au bureau et ne pas rester en pyjama !
Personnellement, je n’ai jamais trop remarqué de différence. J’aime bien avoir des habits confortables (au bureau aussi !)

Il est important de garder une certaine notion du temps, pour éviter d’en faire trop… ou trop peu… 

Quels sont les outils que l’on utilise pour s’organiser en télétravail ?

Evidemment, tous les métiers ne se prêtent pas au télétravail. Il va être très difficile pour une coiffeuse de faire son travail à distance.

Nous sommes des privilégiés, la majorités de nos projets sont du développement web, des projets informatiques qui peuvent se construire dès que l’on a un ordinateur et une connexion Internet.

Mais pour organiser un travail commun, en entreprise, nous avons besoin de quelques outils particuliers.

Pour avoir une vision globale des projets et de leur avancement, ainsi que pour se répartir les tâches à réaliser. Mais aussi pour comptabiliser le temps pris par chaque tâche. Nous utilisons pour ce faire un outil de gestion de projet appelé Redmine.

Pour communiquer entre nous, il est évident que le e-mail est indispensable. J’ai appris lors de cette émission de radio que la journaliste Sophie Proust a dû se débattre avec le système d’e-mails de la RTS pour pouvoir lire ses courriels depuis chez elle…

Quand j’entend ça, je crois que je vis dans un monde à des années lumières de celui de certaines personnes.  Ça me fait peur de savoir qu’un entreprise comme la RTS n’est même pas capable de fournir à ses employés ce que n’importe quel service d’e-mail gratuit offre !
(Après avoir reçu des informations complémentaires, en fait il s’agit surtout d’une incompatibilité avec le système d’identification forte utilisé… donc le problème est plus complexe que celui d’un webmail gratuit).

L’e-mail c’est bien, mais c’est un outil de communication qui n’est pas du tout interactif. Il y a beaucoup de gens qui se font avoir avec ça, qui pensent que « Par ce que j’ai envoyé cet e-mail…. tout le monde est au courant et tout le monde a compris ». L’e-mail est un outil formidable pour diffuser une information, pour informer sans trop d’interactivité. Pour envoyer des liens, des références et des documents.

…Mais l’email n’est pas un outil de discussion !

Pour assurer une bonne communication entre deux personnes, il faut de l’interactivité, il faut que le langage non verbal passe.

Ainsi quand l’interactivité le demande, à distance, nous utilisons des outils de visio conférence comme Skype ou Hangout.

ecodev visio conférence hangout

Une fonction à laquelle on ne pense pas toujours mais qui est très intéressante, pour le télétravail, c’est le partage d’écran. C’est bien connu, une image vaut mille mots !

Pour communiquer avec nos clients, la visio-conférence n’est pas assez habituelle. Ainsi nous utilisons aussi le téléphone. Nous utilisons un système de téléphone en voix sur IP (VoIP). C’est à dire que nous avons des numéros locaux Suisses chez l’opérateur Sipcall. Puis nous avons un central téléphonique qui redirige les appels là où nous sommes, via Internet. Ainsi, si vous appelez Adrien sur notre numéro local, il va répondre depuis Séoul… Attention au décalage horaire !

Nous utilisons avec succès uniquement de la VoIP comme téléphone depuis 2008. Ce genre de services ne nous coûte presque rien pour une grande palette de services (redirections, téléphoniste numérique, répondeurs avec message vocal envoyé par e-mail, etc.)

Ce genre de bidouille téléphonique est très pratique, mais pas simple à mettre en place, heureusement que nous sommes plusieurs ingénieurs en télécommunications dans l’équipe.

Si vous avez vous aussi envie d’une telle infrastructure, vous pouvez nous contacter pour que nous vous conseillons. Nous avons déjà réalisé des installations pour plusieurs clients (PME et privés).

Puis, il y a encore un outil que nous utilisons fréquemment, c’est la messagerie instantanée dans un canal commun. C’est un outil qui ne vient pas tout de suite à l’esprit quand on évoque le télétravail, mais c’est un outil que j’apprécie beaucoup pour avoir un sentiment de présence. Un sentiment de faire partie d’un groupe, d’une équipe.

Le télétravail et les relations sociales entre collègues

Le télétravail c’est bien pour le travail, mais c’est pas toujours terrible pour le reste de ce qu’apporte le milieu professionnel.

Quand on travail tout le temps seul chez soi, il manque un peu le côté social du travail.

Il devient difficile de se raconter son week-end ou des blagues devant la machine à café… ou de participer à notre habituelle dégustation de whisky du vendredi soir.

calendrier de l'avent whisky ecodev

Notre calendrier de l’Avent en whisky

Si l’on est trop souvent seul, il est difficile de se sentir appartenir à un groupe, à une équipe, d’avoir une culture d’entreprise commune.

La présence numérique

Donc si vous voulez faire foirer un projet de télétravail pour votre entreprise… faite tout pour limiter le côté social entre les collaborateurs !

Mais si au contraire vous cherchez un moyen de développer une certaine certaine présence numérique, le canal de messagerie instantanée est une bonne idée.

Nous utilisons notre propre service de messagerie XMPP (Jabber) sur notre serveur. Nous avons un canal de discussion où ceux qui le désirent peuvent se joindre dès qu’ils sont présents.

Tout le monde n’a pas besoin d’un même lien social, ou il est effectué via les visio-conférences régulières. Les utilisations de cet outil sont très variables selon les personnes, ainsi je ne parle que de ma propre utilisation.

J’aime bien voir la liste des gens qui sont disponibles ou pas. Ainsi je vois que l’on est une équipe.

Ce canal de discussion commun est notre pièce commune virtuelle. C’est là que se font les discussions informelles de bureau. C’est là que l’on se lance de temps en temps des gags, que l’on notifie les autres que l’on a enfin terminé de corriger un bug terrible qui nous occupait depuis des jours !

 lol commit bièreC’est là que l’on peut partager la photo d’un lol commit.… sorte de « selfie pour geek » (pour les non initiés, il s’agit d’une photo qui est prise au moment où l’on enregistre et partage le code informatique sur lequel on vient de travailler).

C’est là que l’on peu s’envoyer des liens sur une conférences hangout si quelqu’un l’oublie !

Parfois on se transmet des morceaux de code informatique, on partage aux autres une découverte intéressante pour faire progresser un projet et parfois on se pose des questions existentielles…

Ce canal de communication est le canal de communication informel entre collègues de bureau.

L’espace de co-working

Pour les télétravailleurs expatriés, si l’envie de contact humain devient trop forte, il est possible de tester les espaces de co-working. C’est ce qu’à fait Sylvain à Prague. Ainsi maintenant il a des collègues d’entreprise (nous) et des collègues de machine à café.

Le monde se fractalise !

En Suisse romande, on rencontre aussi de plus en plus d’espaces de co-working, des bureaux pour indépendants en recherche de contact social, ou de lieux où être tranquille pour travailler si ce n’est pas possible chez soi.

D’ailleurs notre bureau à Neuchâtel fonctionne un peu selon le même principe. Nous partageons nos locaux avec quatre raisons sociales différentes. Une ouverture d’esprit qui peut nous faire connaitre d’autres métiers ou d’échanger avec nos « concurrents » (si, si !)

Je pense que le monde de l’entreprise va de plus en plus se transformer ces prochaines années.

imprimante_3d_fablab_neuchatelIl y a de nombreux signes qui montrent que le monde physique est en train de suivre le chemin du monde numérique.

Avec des outils comme les imprimantes 3D ou les découpeuses laser, même la conception d’objets physiques va devenir un travail qui peut se faire uniquement avec un ordinateur. Comme actuellement le code informatique.

Ainsi, en suivant l’évolution de la conception de logiciels on peut se faire une idée de comment vont évoluer les entreprises. Il y a beaucoup de signes qui montrent que l’on va vers un fonctionnement en communautés de co-créateurs.

Pour en savoir plus, voici l’article sur l’artisanat-industriel que j’ai déjà publié sur ce blog il y a quelques temps.

Bienvenue dans le monde du travail du futur !

2017-05-22T16:24:38+00:00 25 juillet 2014|Gérer sa vie numérique, La vie chez ecodev|